âme-maison-ecran-accueil

Communiquer avec l’âme de la maison

Âme de la maison

Communiquer avec le gardien de son habitation.

Bonjour,

Je suis Dame-Cande Médium. Je propose une consultation médiumnique, unique en France, que j’ai appelée la communication d’habitation.

Grâce à cette consultation, il est possible de recevoir de nombreuses informations sur les logements que vous occupez.

C’est pour effectuer ce travail que Felipe m’a envoyé la photo de sa maison avec comme informations son emplacement en Espagne ainsi que l’existence de 3 propriétaires.

Felipe n’avait pas de question particulière, j’ai donc laissé les gardiens énergétiques de la maison s’exprimer librement, puis j’ai rebondi sur leurs informations pour poser des questions.

Si vous souhaitez me consulter pour vivre la même expérience que Felipe, vous pouvez cliquer sur le bouton en bas de page.

Je vous souhaite une bonne découverte de cette consultation avec l’âme de la maison de Felipe.

 

 

Je veux communiquer avec ma maison

 

Âme de la maison, début de la communication

 La porte s’ouvre sur une connexion. Pourtant une énergie s’annonce comme étant l’ancien gardien de la maison et il semble prêt à nous aider à connaitre cette demeure.

« Bonjour! nous sommes partis depuis longtemps vers d’autres énergies un peu plus vivantes,  mais nous avons à révéler sur ce lieu tout à fait convenable pour de futurs et nouveaux gardiens ».

  • À ce moment, j’aperçois la cave qui est un point d’intérêt important.

Felipe valide la présence d’une cave. 

« Nous avons subi beaucoup de modifications en ce lieu. Et cela n’a pas été de toute évidence assez simple pour que nous restions sur place.

Nous n’avons pas pris « la poudre d’escampette », mais nous avons progressivement purgé le lieu pour déplacer nos ondes propres vers une autre destination.

Cela a conduit le lieu à des énergies parfois instables, mais à présent disponibles pour un nouvel accueil. »

  • Est-ce que vous voulez dire que le gardien énergétique a déménagé?
  • Je ne pensais pas que ce soit possible. Pourquoi a-t-il fait cela?

« Oui, nous avons emprunté des voies souterraines afin de nous déplacer.

Felipe explique aussi une légende sur des tunnels souterrains menant à un château en haut de la colline sur laquelle se trouve sa propriété.

Ceci est possible et arrive dans des périodes charnières. Nous voyons des générations humaines défiler. Cela a été notre vécu et notre ressenti.

Nous partons afin de changer nos devoirs, car ce que nous pouvions apporter est arrivé à son terme. Tout a une raison et un but, le nôtre était accompli.

Les occupants actuels ne sont point dans des énergies que nous pouvons combler et cela est inversement valable.

Nous n’avons pas fui, pas abandonné. Nous laissons place au nouveau. »

  • Qui garde la maison?

« Nul ne garde la maison.

Actuellement, il n’y a pas vraiment d’inquiétude sur le fait que la bâtisse soit protégée. Comme vos habitudes humaines, nous mettons des verrous « énergétiques » et ce lieu est protégé jusqu’à ce qu’un nouveau contrat de garde soit validé. »

  • Qui va garder cette maison?

« Nous n’avons pas la réponse, cependant l’humain peut faire une demande, car il est le gardien physique.

Il peut solliciter par la voix et le cœur de nouveaux gardiens.

Il n’a qu’à formuler sa demande. »

  • Que voulez-vous dire?
  • Pouvez-vous me donner plus de précisions?

« Il n’a qu’à poser ses demandes dans la grande matrice. Dire ce qu’il veut. Cela est une phase transitoire importante pour le bâtiment. Les meilleures demandes peuvent être accordées. Souhaitez le meilleur, et vous saurez attirer par le phénomène d’attraction, ce à quoi vous avez pensé.

Nous les anciens gardiens serons heureux de vous aider dans votre recherche. »

  • Que s’est-il passé dans ce lieu?

« Nul ne révèle les secrets des autres. Cependant, nous pouvons dire que des personnages hauts en couleur ont su animer le lieu. L’ambiance était conviviale et cela était plaisant. À présent, il n’est plus d’usage comme nous l’avons connu de festoyer. »

  • Est-ce qu’il y a des défunts surplace?

Cette rue est très fréquentée par les anciens vivants. Il y a beaucoup de voisins sur ce carrefour de rencontre. »

Felipe indique que les maisons du voisinage appartiennent à la famille et qu’il  y avait effectivement des rassemblements extérieurs. La famille aimait se retrouver ainsi pour animer la vie et le quartier.

  • Que font-ils?

« Cette avenue était un lieu de rencontre, certains s’y retrouvent toujours et conservent leurs habitudes.

Ces défunts sont de braves personnes et aucune gêne n’est provoquée par ceux-là. »

  • Est-ce qu’il y a d’autres gènes?

« Il y a plusieurs déficits par ce lieu qui ne sont plus favorables contrairement à ce que ce fut dans une autre époque. »

  • Lesquels?

« Nous sommes sur des couloirs.

Il faut aussi prévoir que le terrain s’est abîmé au fil des ans. »

Felipe explique que la cave n’est plus utilisée et qu’elle est pour ainsi dire inaccessible. Elle pose des problèmes d’humidité à la cuisine et déforme son sol. Le gardien nous laisse entendre que les tunnels ne sont pas une légende.

  • Est-ce que cette maison est habitée par d’autres entités?

« Cette maison n’est pas libre bien que vide de nous, les anciens gardiens.

Elle conserve et abrite des énergies de la terre. Celles-ci sont peu connues par les humains, voire même ignorées. »

  • De quoi s’agit-il?

« Ce sont de très anciennes énergies qui ne partiront jamais. Gardienne des sols, elles sont parfois moribondes, car beaucoup de modifications au cours des différentes ères sont réalisées et cela les impacte directement.

Il faut prendre soin de la terre, des caves par exemple, car chaque fois que vous y touchez, vous déplacez la nature. Soyez vigilants et respectueux  dans les gestes que vous effectuez. »

  • Est-ce que ces énergies ont un impact sur les résidents?

« Non, elles ne traitent pas directement avec les humains. Elles communiquent indépendamment leurs émotions. Elle renvoie des signaux parfois, mais il est difficile d’y voir un lien direct. Ces énergies ne sont pas de vengeance. Elles évacuent des trop-pleins,  par voie sismique par exemple. »

  • J’aimerais savoir si les habitants sont les bienvenus.

« Évidemment que nous n’avons pas pour règle, nous les gardiens, d’effrayer, de repousser ou d’amuser.

Nous avons un rôle identique à celui des humains, qui est la contrepartie énergétique.

Nous ne sommes pas accusateurs. Le gardien n’est pas rebelle. Des erreurs en défaveur du lieu peuvent être commises par les humains. Nous avons alors le choix de la démission, ou de lâcher-prise. Nous ne sommes pas bagarreur, uniquement décisionnaire des liens énergétiques qui se construisent dans les places, et conciliateur si des désaccords énergétiques font surface.

Sur cette place, il y a eu des différends qui ont été conciliés, nous sommes fiers de cela. »

  • Est-ce qu’il y a des fées? Ou d’autres créatures liées au monde végétal?

« C’est bien aride pour accueillir des fées. Elles aiment les bains toute l’année.

Est-ce que vous pouvez imaginer autre chose?

Voyez, imaginez une grande bête un peu terne, elle n’est pas féerique, mais elle vit là. Elle ressemble à un gros chien volumineux. »

Felipe indique qu’il y a un espace en friche depuis longtemps qui appartient à la maison.

  • Qu’est-ce?

« C’est délicat à vous dire »

  • Je vous écoute.

« Elle y dort, c’est une tanière. Chaque année, elle se réveille et part ailleurs, mais revient toujours. »

  • Est-ce que les vivants peuvent ressentir cette présence?

« Elle est parfois étouffante, car imposante. Elle peut couper le souffle. Et elle ne partira pas, il faut savoir partager. »

Felipe y voit la mémoire familiale personnifiée qui est très présente dans cette maison et avec laquelle Felipe compose quand il s’y rend.

  • Est-ce que des travaux sont à prévoir?

« Il faut toujours prévoir et réparer, mais cette bâtisse est faite pour durer. Vous avez le droit d’investir et jamais cela ne sera reproché.

Il y a du fer à réparer.

Pensez aussi que les tuyaux vieillissent, mais cela n’est point un gros chantier pour vous occuper. »

  • Doit-on savoir d’autres choses?

« Il est possible de creuser la cave. »

  • Est-ce que vous avez un message personnel pour Felipe?

« Il est heureux ici, il pourra y prendre sa retraite. Beaucoup aiment se reposer ici.  Et certains voyages de loin, pour goûter les délices de cette vie. »

Felipe confirme penser à son avenir et se voir passer une partie de sa retraite encore lointaine là-bas.

Âme de la maison, fin de la communication

 

Je veux communiquer avec ma maison

6 commentaires sur “Communiquer avec l’âme de la maison

  1. Je suis Felipe, l’un des propriétaires de la maison.. Cette séance était passionnante et je conseille à tous les lecteurs de ce blog de franchir le pas et de faire appel à Candice.
    Cette séance a permis tout simplement d’approfondir le lien affectif que j’ai avec cette maison et c’est là l’essentiel.
    Encore merci
    Felipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *