communication animale

Communication animale

Merci à La Presse-Galactique.com et à Arcturius.org d’avoir publié mon travail avec les poissons 

-Dame-Cande-

Les mots de Fab-Spirit sur la communication animale avec des poissons rouges par « Dame-Cande »

Cette canalisation de communication animale avec des poissons me fait penser au sujet de « la domestication exercée par l’humain », bien expliquée par Don Miguel Ruiz dans  Les 4 accords toltèques. Si nous dépossédons les animaux de leurs fonctions et buts, c’est bien qu’ils en ont un, ne serait-ce que de préserver leur espèce qui est un but basique instinctif de toutes espèces.

 

Ce qui est aussi intéressant dans cette canalisation de Dame-Cande, ce sont les questions qui viennent s’y imbriquer :

 

  • Que nait-il des modifications et fabrications des humains sur des éléments naturels ? Peut-on envisager que cela soit de l’ordre du divin ? Ou du non-sens ?
  • Un poisson (ou un mouton…) Né de manipulation, a-t-il un objectif de vie ? D’évolution? Ou vit-il finalement sans sens ? Sans objectif d’âme divine ?
  • L’humain, par la science, peut-il fabriquer des âmes ? L’humain serait alors un apprenti Dieu, qui parvient à donner la vie, mais une vie dénuée de sens?

Le message des poissons qui se disent être dépossédés de « leur croix » par l’homme, nous renvoie à nos responsabilités, à nos actes, et cette domestication par but décoratif… c’est fort comme expression, ce n’est pas pour rien…

 

Bon moment à toutes et tous lors de cette lecture.

Je vous conseille de visionner la vidéo qui comporte les explications complémentaires de Dame-Cande.

 

Fab Spirit *

 

En savoir plus sur votre animal 

 

 

Communication animale avec des poissons

Chers frères sur le sol, nous baignons dans une toute petite masse d’eau. Nous savons que plus grand existe, mais nous ne connaissons que la petite marre qui nous retient.

Nous sommes donc plus attirés par l’extérieur que par notre propre milieu. Cela n’est pas de toute logique ni naturel.

C’est la contraction de notre espace qui fait de nous des êtres hybrides.

Non, vous ne le savez pas. Vous êtes sans réflexion sur la question.. Nous avons un corps, une génétique de poisson, mais nous ne le sommes plus tout à fait.

Nous vivons chez vous, dans un milieu qui ne ressemble/ne corresponds pas à notre milieu naturel.

Alors nous nous nourrissons de vos images et de vos vies. 

Quel serait votre état au milieu, en immersion totale d’une autre espèce, dépossédé de tout ce qui normalement devrait être permis ?

Nul ne peut le dire exactement, et surtout pas nous. Alors nous allons nous contenter de parler de notre expérience.

Nous ne sommes pas en souffrance consciente, car nous nous sommes habitués à notre environnement.

Nous sommes en revanche assez étonnés de n’être que des spectateurs de vos vies. Aussi, nous sommes donc sans action concrète de quotidien.

Nous vous observons, cela est une activité qui est toujours pleine d’énigmes.

Non, nous n’avons pas de crainte vis-à-vis de vous. La méfiance est juste une réaction involontaire de survie. 

Nous ne connaissons pas l’animosité et nous sommes habitués à vous voir déambuler.

Nous n’avons pas d’attachement (sentimental) si ce n’est à ce que nous connaissons déjà, ceci est encore un réflexe de survie.

D’ailleurs, nous ne sommes pas attachés directement à vous, mais nous répondons à vos stimuli qui nous permettent une activité neuronale plus distrayante que notre environnement conceptuel imaginé par vos forces vives.

Nous n’avons pas de réelles aspirations à un monde meilleur ou différent, car nous ne sommes pas en mesure de désirer.

Notre dévolution n’est pas de la même nature que la vôtre. 

Nos expériences dans l’eau « in situ » (milieu naturel) sont beaucoup moins actives sur le plan des démarches et des buts que celles que vous vous fixez de manière régulière et qui vous occupent de façons quasi permanentes.

Nous avons seulement à nous laisser porter et à assurer notre survie (territoire, nourriture, reproduction).

Ici (dans le monde humain) notre survie est entre vos mains et vos désirs. Nous voilà dépossédés de notre croix.

Alors nous sommes des hybrides indifférenciés. 

Nous n’avons aucune volonté, aucun but, aucun « devoir ».

Notre attitude est celle qui n’est pas encore tout fait déterminée entre attentes passives et observation.

Nous sommes une race hybride créée par la volonté de l’homme.

Des espèces disparaissent et d’autres voient le jour.

Nous sommes donc de ceux qui n’étaient pas là à l’origine, en mutation pour s’adapter au milieu.

Poissons (aidés d’une entité jouant le rôle d’interprète)

Fin communication animale avec des poissons

 

 

*Qui est Fab-Spirit?

Fab-Spirit a 35 ans,  

Suite au décès de son père il y a 5 ans et demi, il a commencé à vivre des expériences étranges, de plus en plus marquées et insistantes qui l’ont ouvert  à une autre réalité qu’il ne soupçonnait pas.

Actuellement, il effectue des recherches qui tendent à mettre en avant que tout est lié, que rien n’est hasard dans nos vies. Par des études étymologiques, de notre nom, notre prénom, et nos lieux de vie. Il explore les données de l’éxistance, pour y percer le guide, le fil de la personne qu’il étudie.

Il démontre par son travail que nous avons accès à une partie de nos mémoires, hors contexte médiumnique, juste en analysant notre environnement étymologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *