L’art de la psychométrie = Prendre un objet et connaître son origine

L’art de la psychométrie = Prendre un objet et connaître son origine

 

 

T.Lobsang Rampa explique cette faculté et je vous parle d’une de mes propres expériences.

 

Les secrets de L’aura écrit au milieu du 20 ème siècle par T.Lobsang Rampa

 

 

J’ai la chance d’être en possession de plusieurs livres de T.Lobsang Rampa.
On pensera ce qu’on voudra du scandale autour de sa véritable identitée. Pour ma part je trouve ses livres absolument captivants. Ils sont tournés vers la lumière et ils résonnent beaucoup en moi par rapport à mes propres ressentis.

J’ai lu les secrets de l’aura et j’ai envie de vous en rapporter chaque pages tellement c’est parlant, instructif et pas vraiment fou par rapport à ce que de plus en plus de personne aujourd’hui ont la chance de vivre. C’était probablement moins le cas à son époque, il y a 56 ans (parution de ce livre en particulier).

 

J’ai choisi de vous faire un minuscule topo sur l’art de la psychométrie ce soir 

Hop hop hop! Non ne partez pas vous coucher, je vous assure que c’est pas une prise de tête!

J’en ai moi même fait l’expérience début 2016, lors d’un stage de lithothérapie et ca a été un super chouette moment.
Alors voici ce que dit Lobsang.R à ce sujet, et ensuite je vous raconte mon expérience.

 » La psychométrie et l’art de voir avec les doigts […]  ce que nous appelons psychométrie c’est la faculté de prendre un objet et de connaître son origine, ce qui lui est arrivé, entre les mains de qui il est passé et quel était l’état d’esprit de cette personne.
[…] Si vous pratiquez cette expérience,  vous découvrirez, à condition d’être parfaitement calme et serein, que vous pouvez capter les impressions les plus intéressantes qui soient.[…]
Vous pourrez pratiquer seul, par exemple en ramassant un galet pour savoir d’où il vient, à quelle montagne il appartenait avant d’en être détaché et emporté par une rivière et un fleuve jusqu’à la mer.
vous serez stupéfait de tout ce que vous pourrez apprendre grâce à la psychométrie  mais, encore une fois il faudra s’entraîner longtemps et par-dessus tout avoir l’esprit serein »

Donc maintenant mon expérience concernant l’art de la psychométrie

Lorsque j’ai commencé  à porter mon intéret sur la lithothérapie, très rapidement, dans les mois qui ont suivi j’ai eu l’opportunité de faire un stage.
Nous avons passé l’après midi du premier jour à ressentir les minéraux.
L’ exercice consistait à prendre une pierre dans la main et à noter notre ressenti sur une feuille.
Après avoir médité sur une dizaine de pierres, soit plusieurs heures après le début de l’exercice… Car nous faisions un tour de table pour débriefer entre stagiaires après chaque pierres. J’ai ressenti une certaine lassitude et une fatigue bien que le stage soit vraiment d’un niveau assez élevé et très bien mené par notre professeure.

Il  restait deux ou trois pierre à ressentir,  j’avais envie de  jeter l’éponge…Mais tant bien que mal, j’ai continuer l’expérience.
Les pierres étaient toutes des pierres roulées d’une couleurs différentes, 85% des pierres m’étaient inconnues.
Arrive le tour d’une pierre marron qui ne fait pas un effet visuel formidable. Chaque élèves en prend une dans sa main.
Je n’ai eu qu’un seul ressenti, une vision,  je n’avais plus envie de faire d’effort.
J’ai noté sur ma feuille que j’avais vu un arbre couché au sol au bord d’une rivière.
Nous faisons le tour de table puis notre  professeure nous révèle qu’il s’agit d’un bois fossilisé. Donc une pierre roulée provenant d’un tronc d’arbre pétrifié depuis des siècles.

Je pense avoir vu exactement l’arbre duquel proviennait la pierre roulée que je tenais dans ma main.
Ce qui est formidable avec la clairvoyance c’est que nos visions restent toujours très claires et inoubliables.

J’espère que vous vous endormirez sur cette histoire certains de nos potentiels infinis.
Belle nuit

Candice Mercier (Dame-Cande)