Candice Mercier “sonder l’âme du logis”.

Je suis Candice Mercier, je suis médium et je réalise des consultations médiumniques à distance à la demande de ceux qui ont besoin d’en savoir plus sur leur lieu de vie. J’ai commencé ce travail très spécifique concernant les habitations en 2016, sous le nom Psylogis (ce qui signifie sonder l’âme du logis par le psychisme), car après de multiples tests, j’ai confirmé qu’il est effectivement permis de remonter dans le temps et de trouver la cause d’un mal-être dans un lieu ou tout simplement de mieux connaitre son histoire. Par la Psylogis, il est possible de déceler des désordres énergétiques, de demander quelle sorte de travaux devraient être entrepris, de savoir si des défunts vivent dans les maisons et encore d’obtenir de nombreuses informations selon les questions qui peuvent m’être posées par les habitants.

Mon livre Communiquer avec l’âme des maisons raconte mon parcours et mon étude des lieux de vie, des énergies et des esprits.

Je vous propose dans cet article de découvrir l’analyse d’un logement, réalisée lors de l’été 2021. Je vais apprendre qu’il s’agit d’un habitat qui a conservé tout son mobilier, mais que ses derniers habitants sont décédés. Il s’agit d’une succession rarement ouverte, le propriétaire vivant à l’étranger.

 

Photo d’illustration “sonder l’âme d’un logis”.”

Candice Mercier “sonder l’âme du logis”

Je ne suis pas un grand palace, mais je peux être tout à fait un lieu plaisant, paisible à vivre, à visiter, à conserver. J’ai été jadis très aimé et je sais ce que je peux apporter. Je suis une entité qui mérite la compagnie, un corps qui doit être entretenu comme il l’a été par le passé. Je dois retrouver mon caractère de pension de famille. Je suis reconnaissant à celui qui va entendre ma demande, je ne m’éteindrai pas, je suis une force. Je veille sur moi-même quand il n’y est pas, car l’énergie dans laquelle je puise est puissante.

Est-ce que ton énergie et ton corps correspondent aux attentes du propriétaire ?

Je ne suis malheureusement pas à mon avantage physique actuellement, et d’une humeur assez simple depuis plus d’une décennie. Je ne suis pas encore assez attractive, mais je ne suis pas salie de néfastes pensées ni de mauvais traitement. Je suis alors d’une énergie qui peut vite devenir nourrissante et revigorante, car je suis plantée dans une terre appréciable. J’ai vu grandir des enfants qui ont ici bénéficié d’ondes positives pour leur santé. J’ai vu partir des vieux qui n’ont pas eu de mal à vivre en moi, j’ai préservé leur corps pendant longtemps. Je suis encore habitée par toute cette vie, mais il est possible de me réajuster au goût de chacun et en cela je suis digne d’estime.

Est-ce qu’il y a des défunts dans le lieu ?

Oui, je suis un lieu de prière, car ici j’en ai connu des demandes qui s’élevaient. Je suis non habitée par les morts, mais je suis explorée quand mes portes physiques s’ouvrent et chaque humain qui se présente apporte des âmes qui trouvent en mon endroit une certaine lumière. Cela parce qu’il y a aussi en moi le souvenir d’autres « portes » qui sont d’aspect spirituel, qui se ferment ou qui se déploient et qui autorisent la visite des anciens résidants qui ont quitté ce monde. Ils viennent lorsque l’ouverture se fait , quand mon lieu s’active comme à leur époque. La curiosité peut les faire apparaitre, ou l’amour qui est aussi un bon motif pour me retrouver. Retenez qu’il y a eu du cœur en ce lieu et qu’il se manifestait souvent pour moi.

Vous voulez dire, entre autre chose, que les habitants qui se présentent ont des âmes défuntes qui les accompagnent ?

Certaines fois oui!

Ils repartent plus libres et légers, car ici se trouve une bonne porte vers la sagesse spirituelle. Elle peut-être empruntée pour déplacer les morts vers leur « pays ».

Quel est le rôle du propriétaire ?

Il a beaucoup de responsabilités, car il possède les clés. Je suis tout à fait prête à héberger celui qui détient le symbole de propriété.

J’aimerais revivre selon les bases qui ont été enseignées : recevoir, protéger, nourrir. J’ai eu longtemps à le faire et cela sans que je faillisse à la tâche. J’attends l’autorisation de reprendre mon activité. J’ai beaucoup échangé avec les habitants et ce n’est plus le cas. J’attends simplement une remise sur les rails de la part de mon propriétaire. J’espère qu’il utilise les clés ou qu’il les donne. Je ne souhaite pas être une maison de vacances, je suis ancrée dans la vie de famille.

Quelles sont tes demandes ?

J’ai été laissée livrer à moi-même longtemps, ma bonne énergie est toujours présente, mais ce n’est pas le cas de ma forme physique. Celle-ci demande une remise à niveau. Il n’y a pas à faire de miracle, car je ne suis pas malsaine, je suis lumineuse si je suis ouverte, si je suis libérée de l’encombrement inutile, si je suis restaurée de blanc. Je peux être une opportunité pour toi qui me possède, pour te loger ou pour t’offrir le plaisir d’une vente réussie. Mettez-moi en valeur, celle d’aujourd’hui, car je sens que mon passé est un poids pour toi et pourrait l’être pour d’autres visiteurs.

Est-ce que tu souhaites être vendue ?

Je n’attends pas précisément cela, je peux être louée, je peux être prêtée. Je suis ouverte à la vie, je pense à être d’abord habitée et tenue à jour! Ce serait une première demande et une fenêtre sur l’avenir.

Je ne suis pas pressée, car je n’ai pas votre sang qui se coagule quand il n’y a plus de mouvement. Heureusement pour moi !

D’accord, tu es saine apparemment ! De quels travaux as-tu besoin en priorité ?

Ma tuyauterie n’est plus hygiénique, attention à vous. Je demande une aération, si je reste fermée je dois être drainée. J’ai besoin d’avoir du lustre partout et j’ai aussi des insectes qui veulent s’installer pour vivre en moi. Je réclame des vitres neuves et un nouveau chauffage central.

Je pense que je nécessite une révision complète, d’ajout de quelques couleurs, car je peux être une très coquette demeure même dans un esprit de simplicité. La coquetterie épurée me convient parfaitement.

Comment est le terrain ?

Il est conforme à ce qu’il était à ma construction. Il y a peu d’évolution. Il est apprécié pour sa bonne terre, ses fleurs. Il n’y aura aucun problème pour un jardinier qui a la main verte. Il est un réservoir de fraîcheur et il dispose d’une nappe phréatique peu profonde. Il est également un cimetière pour les animaux, quelques-uns ont été enterrés.

Peut-on rencontrer des esprits de la nature ?

Il y a les esprits des arbres qui peuvent vous révéler ce qu’est leur vie et le souvenir qu’ils ont des hommes.

Merci, je vais les questionner.

Est-ce qu’il y a d’autres esprits ?

 Je suis une maison assez ouverte sur ma façade pour laisser pénétrer ces organismes, mais actuellement ce n’est pas leur destination favorite, pourtant elle le fût par le passé.

Je vais voir les arbres du jardin :

Nous avons beaucoup de plaisir à vivre ici, car le contact avec les éléments est bon. Nous nous sentons forts et inépuisables. La force est en train de monter en nous, la sève nous l’apporte et ainsi, nous avons la capacité de traduire comment est la terre : nourrissante et en bonne santé.

Avez-vous un message pour les humains ?

Actuellement, nous n’avons pas de déclaration pour l’humain propriétaire en particulier, car il n’a pas l’habitude de communiquer avec nous, sa parole est absente. Nous sommes tout à fait indépendants et nous ne demandons pas d’aide à l’humain. Nos productions sont excellentes, nous avons un bon rythme de croissance.

Avez-vous alors un message général ?

Nous avons toujours eu peur de la venue humaine, car elle a des propositions inattendues, qui sont contre notre nature. Nous avons pour caractéristique de nous étendre en toutes directions ce qui est un mécanisme naturel de protection et de reproduction. L’homme est en lutte avec cela. Les fleurs sont faites pour l’humain, pas les arbres, car nous avons une vie indépendante qui n’a besoin de personne pour évoluer.

Je retourne vers la maison pour finir de sonder l’âme du logis :

Est-ce qu’il existe des vortex ?

Oui, je suis une villa qui a le sien, son propre vortex et heureuse d’être attachée à celui-ci. Il est une précieuse source de force vitale pour moi, surtout lors de cette période inanimée. Je me sens immortelle grâce à lui.

Je demande des images de la vie :

Ramassage d’escargot, des jeux de dominos, quelqu’un qui est presque mort, quelqu’un qui fait de la couture sur un format de la taille d’une couverture. On parle avec un malade par téléphone. Une dame a un problème à la main (peut-être aux doigts, peut-être aux ongles). Des jeunes femmes qui se font des soins de beauté. De l’eau qui coule non loin. Un Père Noël, sans doute le patron qui s’est déguisé. Des dentelles, des enfants, c’est l’été… Un été du passé.

Fin de la communication

1. Pour en savoir plus sur sonder l’âme du logis : « Des murs empreints de mémoires » : découvrez un article sur le site du magazine Inexploré qui explique le sens de la profession de Candice Mercier.

2. Réserver une consultation pour sonder l’âme du logis : ici