Poème des guides célestes

“La sensibilité, beaucoup la cherchent, d’autres la cachent”

Voici un poème des guides célestes suivi de leurs explications.

Bonne bouffée de lumière à tous,

Dame-Cande

Si j’aime le ciel, j’aime aussi grandir car il est immense. 
Si j’aime la terre, j’aime aussi apprendre car tout germe en elle.
Si j’aime le vent, j’aime aussi être bousculé car il emporte au loin tout ce qui ne devait pas rester.
Si j’aime que les choses évoluent, je dois aimer le ciel, la terre et le vent. De la terre je sors, du vent je voyagerai vers le ciel.
Chacun fait sa route, son chemin, mais tous avons ceci en commun.
“Poème du ciel”


Explications du “Poème des Guides célestes”

Un petit peu de poésie pour les âmes qui sont sensibles aux mots et aux images. Car, il y en a beaucoup plus que l’on ne croit.
La sensibilité, beaucoup la cherchent, d’autres la cachent.
Pourquoi avoir peur d’être simplement ce que vous devez être? Des sujets sensibles et respectueux de cette part belle qui rend le monde plus doux!
Si certains laissent leur sensibilité s’exprimer, soyez attentifs car la sensibilité devra être douce et colorée.
Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il s’agit de douleur.
Ce n’est pas la même chose. Vous n’êtes pas dans la douleur par sensibilité.
Vous pouvez être dans la douleur par incompréhension des événements et non pas par sensibilité.
Ne pensez jamais que la sensibilité s’exprime autrement que par la beauté.
Certains ont du talent pour exprimer la douleur soit! Ils l’expriment mais ces messages ne font guère avancer votre monde, ils propagent une certaine négativité.
La douleur et l’incompréhension devront être traitées par l’étude des mécanismes humains et s’exprimer, s’exalter dans l’art avec pudeur afin de ne pas contaminer les âmes qui se portent autrement ou donner un ravivement à la douleur de ceux qui la portent en eux.
Si l’art “triste” et “délabré” montre parfois des génies dans “l’art de la douleur”, ces expositions n’élèvent jamais vos vibrations donc évitez les.
Ceci est juste un constat. Chacun à sa place, le choix, faites le bon pour votre évolution personnelle.

Fin du message “Poème des guides célestes”