voyage astral et corde d'argent

Voyage astral / J’ai volé dans le ciel

 

Voyage astral (OBE) / Le jour où j’ai volé dans le ciel!

Depuis pratiquement 2 ans et probablement entre 30 et 35 états vibratoires nocturnes et spontanés  répartis sur ces deux années, j’ai repéré qu’ils interviennent dans mon cas quand au moins deux conditions sont réunies :
Je ne sais pas pourquoi c’est ainsi, il faut que ce soit un certain jour de la semaine, disons le jeudi,  et que je sois seule dans mon lit cette nuit là.

 

Quelques explications

Pour rappel, je n’ai jamais programmé consciemment des sorties astrales avant ces dernières semaines d’octobre 2017.

(Vous pouvez lire mes expériences précédentes ici et ici)

Je suis plutôt contente que les opportunités de sortie se présentent naturellement sans trop d’implication de ma part dans un travail préparatoire.
Il est couramment recommandé par les experts des sorties hors du corps de programmer un jour de sortie, voir même un horaire.
Dans mon cas je n’ai jamais demandé à ce que ce soit le jeudi et qu’elles interviennent lors de mes nuits en solitaire. Pourtant si le vendredi ou un autre jour de la semaine je suis seule dans mon lit et que je me dis que peut être il va se passer quelque chose, c’est la déception! Je dors et me rappelle de mes rêves sans aucune maitrise ni lucidité.

Ces derniers jours une occasion réunissant les deux conditions s’est présentée. Je suis persuadée que je vais avoir l’opportunité de faire une sortie astrale.

 

Déroulement de la soirée 

Je me couche assez tardivement vers 23H30 pourtant je sais que l’état vibratoire intervient dans une phase assez avancée de la nuit. Donc qu’il est mieux de se coucher tôt. Donc je m’endors puis me voilà réveillée par les aboiements d’un chien dans la nuit. Je me lève. J’ai l’impression que j’ai beaucoup dormi et que malheureusement et en dépit de mes attentes, il ne se passera rien. 
Mon téléphone portable me confirme que c’est presque le matin “5H26”, je suis un peu dépitée car j’avais nourri une assez forte volonté de sortir, ce qui est une clef de réussite. Et aussi parce que si ce n’est pas cette nuit, il faudra certainement que j’attende de nouveau que les 2 conditions soient réunies. Je n’ai pas une date précise de quand cela se présentera 

Je vérifie quand même en me pinçant le nez (technique) que je suis physiquement réveillée (mince, c’est le cas). Puis je vais me servir un verre d’eau. Ca me donne l’occasion de me remémorer que beaucoup de voyageurs astraux mettent un réveil dans la nuit. Ce réveil, leur permet de faire des exercices préparatoires à la sortie et de se programmer pour une sortie immédiate. 
Je suis trop fainéante pour me lancer dans des exercices en pleine nuit donc je me recouche en me disant simplement que je vais programmer mentalement “une sortie immédiate” et que si ça fonctionne pour d’autres, tout n’est pas perdu.

 

Ma maitrise de l’état vibratoire

Peu de temps après, un état vibratoire se présente et je sais qu’il peut déboucher sur un voyage astral. 
Il commence par me faire peur avec comme toujours des hallucinations auditives. 
Je devrais m’être habituée à cela, mais je vois bien que je dois encore faire des efforts pour dominer ce moment de détresse. 
Des bruits de grincements, déchirements, de tempête et de vent extrêmement puissants me balayent la tête . Je garde ma lucidité, je me rassure et me concentre sur le “diamant” qui se trouve au milieu du front*.


*technique issue : Manuel pratique, Sorties hors du corps par AKHENA

sortie hors du corps manuel
Le manuel de sortie hors du corps par Akhena. Couverture du livre

En faisant cela tout s’intensifie encore plus, j’entends un sifflement comme un ultrason, presque une torture auditive.
Puis je me sens me détacher un tout petit peu de moi même mais mon coeur fait boum et je me réveille, cela à plusieurs reprises. Je crois que c’est trop intense même si ma volonté de faire un voyage astral est importante.

Je ne fais plus rien et je commence à me sentir partir mais tout est noir. Du coup, je demande à ma conscience de faire “la clarté”! RIEN….c’est toujours noir…

J’ai appris qu’il fallait être ferme alors…

Je demande la lumière à présent! J’ai l’impression d’être dans l’espace, je vois des petits bouts d’objets qui flottent. Je vois des choses étranges et je me demande si ce sont des planètes. Malheureusement, mon angle de vue est vraiment réduit…
Je suis de plus en plus exigeante et je demande avec un ton vraiment désagréable de la clarté ou de la lumière. D’un coup j’ouvre mes yeux physiques, et je vois très bien… mon drap-housse….la blague…

L’état vibratoire est heureusement toujours présent alors je me laisse aller et me voilà dans une lumière blanche, j’ai l’impression de voler dans des nuages, dans un brouillard consistant. 
Je suis surprise par la forme et la consistance des nuages alors j’essaie de les toucher et à ce moment là j’aperçois avec ravissement mes mains. 

Je vois ce que j’avais semblé être lors de mon voyage astral vers ma cuisine (récit ici) . J’ai des mains qui ressemblent à de l’eau légèrement bleutée. Elles ont presque la même forme que des mains humaines mais moins détaillée. Mes mains semblent un peu plus grosses que mes mains physiques. Elle sont transparentes mais je peux voir les contours et le volume. Mes mains touchent les nuages, je suis ébahie et je ri. 
Je me demande une dernière fois où je suis avant de sombrer dans des rêves… L’expérience est terminée.

Et après?

A présent mon but est de trouver comment ne plus être soumise aux deux conditions (le jeudi et la solitude) pour faire un voyage astral. Peut-être en passant par une vraie programmation???

De plus en octobre, mon mari a passer 2 semaines en continues à la maison et depuis je n’ai plus d’états vibratoires spontanés. Je rêve toujours beaucoup mais je n’arrive pas à prendre le contrôle des événements. Cependant, constate pourtant dans mes rêves des incohérences par rapport à la vie physique mais ça ne suffit pas à réveiller ma pleine conscience. 

 

Je réactualise cet article.  Nous sommes mi-novembre 2017 et actuellement je ne vis plus d’états vibratoires donc plus de sorties astrales.